MSF dans les Territoires palestiniens occupés : Extrait du Rapport international d'activités MSF 2013

 

La spirale de la violence affecte la santé physique et mentale, et la situation sociale des Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie. 

Le conflit israélo-palestinien et les violences inter-palestiniennes ont aggravé la demande d’aide médicale et psychologique, et réduit la disponibilité de médicaments, équipements médicaux et services de santé. Médecins Sans Frontières (MSF) gère des programmes dans les Territoires palestiniens occupés afin de répondre aux besoins que le système de santé palestinien ne couvre pas.
 
À Gaza, MSF se concentre sur la chirurgie plastique et réparatrice, la chirurgie de la main pour les grands brûlés, la traumatologie et autres blessures débilitantes. Les chirurgiens spécialisés, anesthésistes et infirmiers de bloc opératoire de MSF travaillent aux côtés de leurs collègues palestiniens dans les deux principaux hôpitaux publics. La plupart des patients sont des enfants qui présentent des brûlures causées par des accidents domestiques. En effet, les fréquentes coupures d’électricité forcent les gens à trouver des alternatives pour cuisiner et se chauffer. À Gaza, MSF gère une clinique qui offre des soins post-opératoires, dont la physiothérapie et les pansements, pour faciliter la réadaptation des patients opérés.
 
Depuis 2013, MSF dispense des formations en soins intensifs au personnel médical et paramédical du ministère de la Santé. Une équipe MSF collabore étroitement avec le personnel médical de l’hôpital Nasser, et fournit un enseignement clinique au chevet des patients, du mentorat et un appui technique.
 

Aide en santé mentale

Le conflit a un impact majeur sur la santé mentale de la population. À Naplouse, Hébron et Jérusalem-Est, MSF offre toujours une aide psychologique et sociale aux victimes directes et indirectes des violences. Près de la moitié des patients ont moins de 18 ans et la plupart souffrent de troubles anxieux. Dépression, troubles du comportement et symptômes de stress post-traumatique sont fréquents.
 

 

Pour lire toute l’actualité sur l’intervention de MSF à Gaza, cliquez sur les liens ci-dessous :

 

Fin 2013, MSF comptait 94 employés dans les Territoires palestiniens. MSF œuvre dans le pays depuis 1989.