Exigences de base

Ce qui suit est un survol général, mais non exhaustif, des exigences minimales requises pour travailler sur le terrain avec MSF.

 

Expérience de travail

Un minimum de deux ans d'expérience professionnelle est requis. Selon leur spécialité, nous demandons aux médecins au moins une année d’expérience après la résidence.

 

Capacité à vivre et travailler en équipe

Les travailleurs humanitaires MSF vivent et travaillent ensemble. Les heures sont longues et les conditions de vie sont rudimentaires et laissent peu de place à l'intimité. Les travailleurs sur le terrain doivent être tolérants et souples, et posséder de solides qualités relationnelles. La capacité et la volonté d'interagir avec des gens de toutes les nationalités et de toutes les cultures sont essentielles.

 

Expérience dans les pays en développement

Puisque MSF œuvre surtout dans des pays en développement, une expérience de travail ou de voyage en Afrique, en Asie, en Amérique centrale, en Amérique du Sud ou dans des régions éloignées, comme le Nord canadien par exemple, est essentielle.

 

Capacité à gérer le stress

L'environnement des projets de MSF est souvent chaotique et instable, et les gens que nous essayons d'aider peuvent avoir des besoins apparemment écrasants. Même dans des endroits plus stables, des charges de travail imposantes et la forte pression pour répondre aux besoins peuvent être très stressantes. Les travailleurs humanitaires doivent être en mesure de gérer le fait d'être loin de leur pays et de leur famille pour une période prolongée dans un environnement difficile et imprévisible.

 

Flexibilité

Sur le terrain, les situations peuvent se transformer rapidement et les tâches doivent pouvoir changer en conséquence. La composition des équipes et les milieux de travail peuvent également changer en cours de projet. La souplesse et la capacité d'adaptation sont essentielles à la réussite d’une personne au sein d'un projet MSF.

 

Agir en tant qu'enseignant et formateur

La volonté et la capacité de former d'autres personnes sont l'un des principaux devoirs des travailleurs de MSF. Améliorer la capacité du personnel national pour qu’il soit moins dépendant de l’aide extérieure est un objectif important dans tout projet MSF. En d’autres termes, l’employé, en plus d’accomplir son travail, doit aussi être en mesure de montrer aux autres comment le faire.

 

Compétences linguistiques

Les compétences linguistiques constituent un atout important. La capacité à parler anglais, espagnol, russe, arabe ou une langue africaine, en plus du français, augmente les possibilités d'affectation. Une préférence sera accordée aux candidats qui maîtrisent l'anglais et le français.

 

Réflexion personnelle

Lorsque vous réfléchissez à votre aptitude à entreprendre une mission MSF sur le terrain, il est essentiel que vous soyez bien informé et réaliste au sujet de votre décision :
  • Avez-vous la patience de travailler en dépit des problèmes de communication inévitablement frustrants qui se produisent pendant les interactions interculturelles?
  • Êtes-vous ouvert et créatif lorsque surviennent des problèmes inattendus?
  • Avez-vous des moyens constructifs et facilement accessibles pour faire face au stress, à l'anxiété et à la frustration?
  • Êtes-vous prêt à accepter que votre liberté personnelle soit quelque peu restreinte en raison de la sécurité dans certaines régions?
  • Avez-vous réfléchi à la façon dont vous allez réagir en présence des souffrances et de privations extrêmes, qui font partie de la réalité quotidienne de nombreuses personnes auxquelles MSF vient en aide?
  • Êtes-vous honnête au sujet de votre motivation concernant ce type de travail et êtes-vous réaliste dans vos attentes sur ce que cette mission sera réellement?

 

Réflexions finales

En dépit de ces défis, des milliers de gens ont travaillé pour MSF au fil des années et ont affirmé que leur expérience sur le terrain avait été très enrichissante, et même qu'elle avait changé leur vie. Être un travailleur humanitaire MSF veut dire faire preuve de solidarité envers les personnes confrontées à des défis médicaux inimaginables. Votre présence auprès des populations en détresse est un acte profondément humain et des plus significatifs qui veut dire : « On ne vous oublie pas ».
 
Si vous souhaitez poursuivre votre demande, veuillez vous référer au processus de candidature.