Après avoir évalué rapidement les besoins des populations de la province de Rizal, située au nord-est de Manille, une équipe médicale de Médecins Sans Frontières (MSF) a commencé à apporter un soutien médical aux victimes des inondations dévastatrices qui ont touchées les Philippines samedi. MSF travaille dans un centre d’évacuation dans la localité de Rodriguez (aussi connue sous le nom de Montalban). Rien que pour la journée du mercredi 30 septembre, près de 80 patients ont été auscultés. Rizal a été parmi les zones les plus touchées par les inondations causées par la tempête tropicale Ketsana. Les populations habitant près de la rivière, dont une grande partie vit dans la pauvreté, ont tout perdu, y compris leur maison et leurs biens qui ont été balayés par les flots. MSF organise la distribution d’articles de première nécessité comme des couvertures, des ustensiles de cuisine, des matelas, des bidons et des produits d’hygiène. Des équipes MSF continuent d’évaluer la situation dans dix autres localités des provinces de Rizal et de Bulacan afin d’identifier les besoins. Ces évaluations se poursuivent avec une attention toute particulière aux zones où peu d’aide a été délivrée à ce jour. Une équipe de onze employés internationaux travaille actuellement aux Philippines pour répondre à cette urgence avec des médecins et des spécialistes en eau et assainissement prêts à intervenir.

Articles & Publications sur le même sujet