8 mar 2016 - 22:00

Infirmière canadienne, Jaime Wah a travaillé avec MSF dans des zones de conflit comme en République centrafricaine et en République démocratique du Congo où elle fournissait des soins médicaux à ceux qui en avaient le plus besoin. Elle vient tout juste de rentrer de Bentiu, au Soudan du Sud, où elle travaillait à l’hôpital de MSF à l’intérieur du camp de protection des civils de l’ONU. Ce camp héberge plus de 100 000 personnes déplacées par la violence engendrée par la guerre civile qui déchire actuellement le pays. Dans la vidéo ci-dessus, Jaime décrit la façon dont les combattants utilisent la violence sexuelle comme arme de guerre, ce qui mine la santé et la vie toute entière de femmes déjà fragilisées par la situation.

 

En savoir plus sur le travail de MSF en réponse à la violence sexuelle et basée sur le genre.

Articles & Publications sur le même sujet