Le personnel de Médecins Sans Frontières (MSF) a travaillé de concert avec celui de l’hôpital Boost à Lashkargāh, capitale de la province de Helmand, afin de venir en aide aux 24 personnes blessées dans les quatre explosions qui se sont produites dans le centre-ville le matin du dimanche 20 juin. « Les patients sont arrivés aux urgences 20 minutes après les deux premières explosions qui se sont produites à l’extérieur d’une banque », explique le médecin en charge chez MSF, Paulo Reis. « Nous avons tout d’abord reçu 20 patients, dont trois étaient des enfants souffrant de traumatismes d’importances diverses : blessures provoquées par des éclats d’obus ou épaules lacérées. Deux d’entre eux ont immédiatement été pris en charge pour une chirurgie, suivis de près par le troisième. » Après la troisième explosion, deux autres personnes sont arrivées pour des soins. Nous avons également admis deux blessés supplémentaires suite à une quatrième explosion, qui s’est produite cette fois-ci à 10 km de Lashkargah. L’un d’eux était grièvement blessé au visage et a dû être mis sous assistance respiratoire. « Heureusement que nous disposions du matériel nécessaire et d’environ 20 membres du personnel dans notre nouvelle salle d’urgence, prête à recevoir les patients dès leur arrivée », dit le D r Reis. Trois des blessés, deux enfants et une femme, sont décédées juste après leur arrivée à l’hôpital.  16 patients ont été renvoyés chez eux après avoir reçu des soins et cinq sont toujours hospitalisés. Quatre patients sont dans un état stable alors qu’on enverra le cinquième subir une reconstruction faciale. MSF choisit de n’accepter que les dons privés, donc aucun don gouvernemental, pour subventionner sa mission en Afghanistan. En plus de prêter main forte à l’hôpital Boost de Lashkargah, MSF soutient l’hôpital Ahmed Shah Baba dans l’est de Kaboul. À ces deux endroits, l’objectif est d’offrir des soins médicaux essentiels et gratuits en utilisant des médicaments efficaces et en œuvrant dans de nombreux domaines, comme les soins maternels, pédiatriques, chirurgicaux et d’urgence. MSF prévoit d’augmenter son aide aux hôpitaux et centres de santé ruraux dans d’autres provinces afghanes en 2010.